Ces aliments encrassants qui épuisent votre organisme …

Pour adopter une alimentation santé, l’idée est de renouer avec une alimentation la moins transformée possible : exit les plats cuisinés, les desserts industriels et la friture pour faire la part belle au fait maison. Mais attention aux produits que vous achetez pour cuisiner car certains manqueront de qualité nutritionnelle et d’autres fatigueront votre organisme.

Petit tour des aliments à réduire voire à bannir de vos paniers !

A éviter :
– les sucres raffinés, préférez-leur des fruits frais,
– les produits laitiers,
– le blé, remplacez-le par du quinoa, du millet et du sarrasin

A réduire :
– la viande rouge qui est pro-inflammatoire. Mangez-en une fois tous les 15 jours maximum, à remplacer par des légumes et fruits frais,
– toutes les boissons autres que l’eau et les tisanes, qui elles contribueront à optimiser le travail du foie.

Pour retrouver une belle vitalité, la formule est simple : 70 % de ce que vous mangez doit être à base de fruits et de légumes, bio de préférence ou impérativement de saison provenant d’une culture raisonnée locale. Pourquoi ? C’est la garantie de trouver dans votre assiette des nutriments en plus grande quantité et peut-être avec moins de pesticides.

Adoptez une alimentation brute !

– Commencez vos repas avec un peu de cru. Les aliments crus sont une source inépuisable et naturelle de vitamines, enzymes, fibres, minéraux, oligo-éléments et antioxydants.
– Apportez les bons acides gras insaturés, essentiels au bon fonctionnement de notre corps. Une carence en oméga 3 influe directement sur tout ce qui est en lien avec votre système nerveux et favorise l’inflammation.
– Pour assaisonner vos légumes crus, choisissez les bonnes huiles de 1ère pression à froid issues de l’agriculture biologique, conditionnées en bouteilles en verre opaque (lin, chanvre, cameline, colza).
– Varier son alimentation, c’est la clé.
– Diversifiez les sources de protéines, de céréales et de légumineuses (souvent oubliées mais que je conseille de manger une fois par semaine minimum).
– Enfin, mangez avec plaisir et dans le calme.

Ne soyez pas trop dur avec vous, il est essentiel de faire preuve de souplesse, de bon sens et d’adaptabilité pour s’ajuster soi-même en fonction de votre corps et votre mode de vie.

Retour haut de page